7 conseils pour améliorer son oral en français

1- Entraîner les muscles de sa bouche

Afin d’améliorer votre prononciation, vous devez garder à l’esprit qu’il est important de pratiquer autant que possible. Et quand je dis autant que possible, une fois par semaine n’est malheureusement pas suffisante ! Faites-le tous les jours ! Même si ce n’est que pour 15-30 minutes.

La raison est que vous devez entraîner les muscles de votre bouche, de vos lèvres et de votre langue qui sont utilisés lorsque vous parlez français. Ces muscles ne sont probablement pas les mêmes que ceux que vous utilisez dans votre langue maternelle, ils doivent donc être entraînés.

Pour obtenir un bon accent, votre cerveau a besoin de développer une mémoire sur la façon d’utiliser ces muscles, afin que vous puissiez prononcer correctement et avec de moins en moins d’effort. C’est ce qu’on appelle la «mémoire musculaire».

C’est exactement comme lorsque vous faites de la gym ou de la musculation. Au début, un exercice peut sembler difficile, peut-être même trop dur, mais avec la persévérance et la répétition, vous devenez de plus en plus fort jusqu’à ce que vous parveniez à faire l’exercice correctement et avec facilité.

Comme on dit en français: «C’est en forgeant qu’on devient forgeron.» 

Je me souviens quand j’ai entendu le norvégien pour la première fois, je pensais que je ne serais JAMAIS capable d’apprendre ou de parler cette langue. Mais j’avais tort et aujourd’hui je parle couramment le norvégien. Certaines personnes ont même du mal à entendre que je suis française 🙂

Donc, gardez cela à l’esprit, apprendre une nouvelle langue n’est pas seulement intellectuel, vous devez également entraîner les petits muscles de votre bouche et vous devez entraîner votre cerveau à se rappeler comment utiliser ces muscles pour produire les sons correctement.

Mon conseil est donc de toujours apprendre de nouveaux mots en les écoutant d’abord et en les répétant à haute voix plusieurs fois. Il ne suffit pas de dire seulement les mots dans votre tête, car vous ne travaillez alors pas les muscles de votre bouche.

Parler avec soi-même

Parler avec vous-même vous permettra d’améliorer votre accent et votre prononciation.

Des études ont prouvé que les personnes se parlant à elles-mêmes dans la langue qu’ils apprennent progressent plus vite que les autres.

Bien sûr, parler avec d’autres (encore mieux avec des locuteurs natifs) est la meilleure solution, mais il peut être difficile de trouver des locuteurs natifs ou quelqu’un avec qui pratiquer. Se parler à voix haute vous permet de le faire tous les jours, quand cela vous convient !

Commencez à vous parler quand vous en avez le temps : en faisant la vaisselle, en passant l’aspirateur, etc.

Par exemple, lorsque vous conduisez, vous pouvez décrire ce que vous voyez (il fait beau, il est 7 heures, je vais au travail, il y a une voiture rouge devant moi, etc.).

Cela vous donnera l’occasion de travailler votre prononciation et de mettre en pratique les mots que vous avez appris.

Vous allez également vous rendre compte que vous avez besoin d’apprendre de nouveaux mots parce que vous ne les connaissez pas. Cherchez-les dans le dictionnaire et notez-les dans un cahier ou encore mieux, faites des flashcards (il existe des applis pour cela). De cette manière, vous allez aussi enrichir le vocabulaire qui correspond à vos besoins.

Vous parler à vous-même renforcera également votre confiance en vous, car c’est beaucoup moins stressant que de parler à quelqu’un d’autre.

Vous pouvez également enregistrer votre voix. Je sais, ce n’est pas toujours agréable d’entendre sa propre voix, surtout lorsque vous parlez une langue étrangère, mais vous serez le/la seul.e à l’entendre et cela vous aidera à être plus conscient.e de votre prononciation et donc à l’améliorer.

3 - Pratiquer le shadowing

La technique du shadowing consiste à écouter et à regarder parler un natif et à répéter le plus exactement possible ce qu’il ou elle dit. Essayez d’imiter les mouvements des lèvres et de reproduire les mêmes sons, le même rythme et la même intonation ainsi que le langage corporel.

Vous pouvez choisir et vous concentrer sur une personne dont vous aimez l’accent, un acteur que vous aimez bien ou un YouTubeur que vous suivez par exemple. Vous pouvez également aller voir mes Reels sur Instagram et répéter après moi ! 😉

4- S'immerger dans la langue française

Écoutez de la musique française, écoutez la radio ou des podcasts, regardez des films ou des séries en français, lisez des articles ou des livres.

Être entouré de français aidera votre cerveau à mémoriser la mélodie de la langue et son rythme, mais aussi le vocabulaire, les expressions et les tournures de phrases.

Cela vous apprendra aussi le français tel qu’il est parlé dans la vie réelle et non le français figé des manuels.

Cela développera également votre capacité à comprendre le français parlé par des Français, ce qui est très souvent difficile pour les apprenants.

Regarder

Commencez par regarder un film français (ou une série) avec des sous-titres dans votre langue maternelle, puis regardez-le à nouveau avec des sous-titres français. Vous pouvez le regarder plusieurs fois jusqu’à ce que vous sentiez que vous le comprenez bien.

Peut-être que vous pouvez même essayer de le regarder sans sous-titres un jour ?!

Notez si vous entendez un mot, une phrase ou une expression qui vous intéresse ou qui peut vous être utile plus tard. En plus d’améliorer votre prononciation, vous enrichirez votre vocabulaire.

Netflix diffuse beaucoup de séries et de films français. Recherchez “French” dans la barre de recherche et vous obtiendrez la liste de tous les films/séries français disponibles. Je publierai prochainement un article avec des recommandations de séries.

Si les films vous demandent une concentration trop longue, essayez les courts-métrages, les documentaires, les séries ou les petites vidéos disponibles sur internet comme celles de @brutofficiel sur Instagram.

Écouter

Pour les chansons, choisissez-en quelques-unes que vous aimez et faites-vous une playlist française ou abonnez-vous à ma playlist sur Spotify. Recherchez les paroles sur internet, traduisez dans votre propre langue et écoutez plusieurs fois la chanson en chantant.

Vous pouvez aussi utiliser l’appli Lyrics Training qui vous permet de jouer avec des chansons en retrouvant les mots manquants.

Lire

La lecture peut aussi enrichir votre vocabulaire et vous aider à construire vos phrases en français.

Si vous avez un niveau débutant, je vous conseille de ne pas commencer par lire des romans qui sont un peu difficiles, mais vous pouvez lire des BD (voir mon article de blog sur les BD), ou lire des articles de journaux et de magazines.

5- Accepter ses fautes !

Ne soyez pas perfectionniste et acceptez vos fautes !

Quand on apprend une nouvelle langue, on a l’impression de se mettre à nu, d’être vulnérable. Peut-être même se sent-on ridicule, voire un peu bête ? Essayez de ne pas vous focaliser sur vos défauts, acceptez votre accent et vos imperfections, acceptez de faire des fautes et de ne pas pouvoir vous exprimer exactement comme vous le souhaiteriez. 

Au contraire, faites-en une force et apprenez de vos fautes ! L’erreur est toujours utile et vous permet de progresser.

Pensez également que votre accent est perçu comme charmant par les Français natifs et qu’ils sont très certainement flattés que vous appreniez leur langue. Que pensez-vous quand une personne essaye de vous parler dans votre langue ? Avez-vous envie de vous moquer de cette personne ou bien êtes-vous admiratif et reconnaissant que cette personne prenne le temps d’apprendre votre langue ?

Lorsque j’ai appris le norvégien, cela m’a pris du temps avant de pouvoir parler sans peur et sans honte, mais une fois que j’ai décidé de lâcher prise, mon Norvégien s’est vite amélioré et je me suis enfin sentie à l’aise et fière de pouvoir m’exprimer et communiquer dans cette langue.

Mon conseil est donc de faire taire votre peur, de vous jeter à l’eau, de ne pas penser aux fautes que vous ferez certainement et de prendre plaisir à communiquer en français.

6- Trouver un partenaire de conversation

Si vous avez déjà un.e ami.e français.e, c’est parfait ! Mais si ce n’est pas le cas, il existe plusieurs façons de trouver un partenaire avec qui pratiquer votre français.

Voici quelques sites qui peuvent être utiles :

ou vous pouvez aller sur ma publication Instagram ou sur le compte Instagram @idliketolearn et voir si vous y trouvez une personne qui vous correspond.

Vous pouvez aussi prendre contact avec l’Alliance Française s’il y en a une près de chez vous, ou peut-être un Institut français si vous habitez dans une grande ville. Ils vous renseigneront sur d’éventuels événements ou rencontres entre francophiles.

Il existe aussi des groupes de conversation sur Facebook ou vous pouvez rejoindre un groupe français qui traite d’un sujet qui vous intéresse et ainsi échanger avec des Français sur un thème qui vous plaît.

Pour finir, vous pouvez également visiter un pays francophone (quand la crise sanitaire du coronavirus sera moins tendue…) et pourquoi pas habiter chez des Français avec Nativing ?

7- Ne vous découragez pas !

Vous aurez certainement envie après quelque temps d’apprentissage de tout laisser tomber, même si vous avez suivi les 6 conseils ci-dessus !

L’apprentissage d’une langue passe par de nombreuses phases. L’euphorie du début, la frustration de ne pas pouvoir apprendre plus vite, la satisfaction de voir que l’on progresse, puis la sensation que plus vous apprenez moins vous en savez, le découragement parce que vous pensez que vous n’y arriverez jamais …

Soyez patient ! Apprendre une nouvelle langue prend du temps, votre cerveau a besoin de s’adapter à une grande quantité d’informations et à les mettre en réseau. 

Mais même si vous avez l’impression de stagner dans votre progression, voire de régresser parfois, le cerveau enregistre inconsciemment et constamment une multitude d’informations et vous vous rapprochez chaque jour de votre but (si vous pratiquez régulièrement bien sûr !).

N’oubliez pas que l’apprentissage d’une langue est un voyage, alors prenez plaisir à le faire et ne pensez pas uniquement à l’arrivée !

Christine

English

1- Train the muscles of the mouth

In order to improve your pronunciation, you should keep in mind that it is important to practice as much as possible. And when I say as much as possible, once a week is unfortunately not enough! Do it every day! Even if it is only for 15-30 minutes.

The reason is that you need to train the muscles in your mouth, lips and tongue that are used when you speak French. These muscles are probably not the same as the ones you use in your native language, so they need to be trained.

To get a good accent, your brain needs to develop a memory of how to use these muscles, so that you can pronounce correctly and with less and less effort. This is called “muscle memory“.

It’s just like when you go to the gym or do weight training. At first an exercise may seem difficult, maybe even too hard, but with perseverance and repetition you get stronger and stronger until you can do the exercise correctly and with ease.

As they say in French, “C’est en forgeant qu’on devient forgeron.” 

I remember when I first heard Norwegian, I thought I would NEVER be able to learn or speak the language. But I was wrong and today I speak Norwegian fluently. Some people even find it hard to hear that I am French 🙂

So keep this in mind, learning a new language is not only intellectual, you also have to train the little muscles in your mouth and you have to train your brain to remember how to use these muscles to produce the sounds.

So my advice is to always learn new words by listening to them first and repeating them out loud several times. It’s not enough to just say the words in your head, because then you’re not working the muscles in your mouth.

2- Talk to yourself

Talking to yourself will improve your accent and pronunciation.

Studies have shown that people who talk to themselves in the language they are learning progress faster than others.

Of course, speaking with others (even better with native speakers) is the best solution, but it can be difficult to find native speakers or someone to practice with. Talking aloud to yourself allows you to do it every day, whenever it suits you!

Start talking to yourself when you have time: while doing the dishes, vacuuming, etc.

For example, when you are driving, you can describe what you see (it’s sunny, it’s 7 o’clock, I’m going to work, there’s a red car in front of me, etc.) in French of course ;).

This will give you the opportunity to work on your pronunciation and practice the words you have learned.

You will also realise that you need to learn new words because you don’t know them. Look them up in the dictionary and write them down in a notebook or, even better, make flashcards (there are apps for this). In this way you will also build up the vocabulary that suits your needs.

Talking to yourself will also boost your confidence, as it is much less stressful than talking to someone else.

You can also record your voice. I know, it is not always pleasant to hear your own voice, especially when you speak a foreign language, but you will be the only one to hear it and it will help you to be more aware of your pronunciation and therefore improve it.

3- Practice shadowing

Shadowing involves listening to and watching a native speaker and repeating as closely as possible what he or she says. Try to imitate the lip movements and reproduce the same sounds, rhythm and intonation as well as the body language.

You can choose and focus on a person whose accent you like, an actor you like or a YouTuber you follow for example. You can also check out my Reels on Instagram and repeat after me 🙂

4- Immerse yourself in the French language

Listen to French music, radio or podcasts, watch films or series in French, read articles or books.

Being surrounded by French will help your brain memorise the melody of the language and its rhythm, but also the vocabulary, expressions and phrase building.

It will also teach you French as it is spoken in real life and not the rigid French of textbooks.

It will also develop your ability to understand French spoken by French people, which is very often difficult for learners.

Watch

Start by watching a French film (or series) with subtitles in your mother tongue, then watch it again with French subtitles. You can watch it several times until you feel you understand it well.

Maybe you can even try watching it without subtitles one day!

Make a note if you hear a word, phrase or sentence that interests you or that you may find useful later on. As well as improving your pronunciation, you’ll be building your vocabulary.

Netflix has a lot of French series and films. Search for “French” in the search bar and you’ll get a list of all the French movies/series available. I will soon publish an article with series recommendations.

If movies require too much concentration, try short films, documentaries, series or short videos available on the internet such as those from @brutofficiel on Instagram.

Listen

For the songs, choose a few you like and make a French playlist or subscribe to my playlist on Spotify. Look up the lyrics on the internet, translate them into your own language and listen to the song several times while singing.

You can also use the Lyrics Training app which allows you to play with songs by finding the missing words.

Read

Reading can also enrich your vocabulary and help you build your French sentences.

If you are a beginner, I would advise you not to start by reading novels which are a bit difficult, but you can read comics (see my blog post on comics), or read newspaper and magazine articles.

5- Accept your mistakes

Don’t be a perfectionist and accept your mistakes!

When you learn a new language, you feel like you’re exposing yourself and being vulnerable. Perhaps you even feel ridiculous, or even a bit stupid? Try not to focus on your mistakes, accept your accent and your imperfections, accept that you make mistakes and cannot express yourself exactly as you would like to. 

On the contrary, make it a strength and learn from your mistakes! Mistakes are always useful and allow you to get better.

Also consider that your accent is perceived as charming by native French people and that they are most likely flattered that you are learning their language. What do you think when someone tries to speak to you in your language? Do you feel like making fun of that person or are you admiring and grateful that they are taking the time to learn your language?

When I was learning Norwegian, it took me a while to be able to speak without fear and shame, but once I decided to let go, my Norwegian quickly improved and I finally felt comfortable and proud to be able to express myself and communicate in this language.

So my advice is to put your fear aside, jump in, don’t think about the mistakes you’ll probably make and enjoy communicating in French.

6- Find a speaking partner

If you already have a French friend, that’s great! But if you don’t, there are several ways to find a partner to practice your French with.

Here are some sites that may be useful:

or you can go to my Instagram post or on the Instagram account @idliketolearn and see if you can find a match.

You can also contact the Alliance Française if there is one near you, or maybe a French Institute if you live in a big city. They will be able to tell you about any events or meetings between Francophiles.

There are also conversation groups on Facebook where you can join a French group that deals with a subject that interests you and exchange with French people on a topic you like.

Finally, you can also visit a French-speaking country (when the coronavirus health crisis will be less tense…) and why not live at French people’s home with Nativing?

7- Don't give up!

After a while of learning, you will probably want to give up, even if you have followed the 6 tips above!

Learning a language goes through many phases. The euphoria of the beginning, the frustration of not being able to learn faster, the satisfaction of seeing that you are making progress, then the feeling that the more you learn the less you know, the discouragement because you think you will never make it…

Be patient! Learning a new language takes time, your brain needs to adapt to a lot of information and to process it. 

But even if you feel that you are not getting anywhere, or even going backwards at times, know that the brain is unconsciously and constantly registering a multitude of information and you are getting closer to your goal every day (if you practise regularly of course!).

Remember, learning a language is a journey, so enjoy the ride and do not only think about the arrival!

Christine

Post a comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You cannot copy content of this page

A Cup

of

French

®

Roofs banner

Improve your French and keep up to date by subscribing to my FrenchLetter!